Nigeria : 50 personnes tuées dans une attaque au Nord-Ouest


Lecture 1 min.
Nigeria police
Police du Nigeria

Au Nigeria, au moins 50 personnes ont été tuées dans une attaque armée perpétrée à Kebbi, localité située au Nord-Ouest de ce pays d’Afrique.

Au moins cinquante personnes, dont deux soldats, ont été tuées au Nigeria, ce lundi 17 janvier 2022, lors d’une attaque armée perpétrée au Nord-Ouest du pays. L’assaut, qui a été mené dans la province de Kebbi, par des assaillants inconnus, a par ailleurs fait plusieurs blessés et des dizaines de maisons ont été endommagées.

Selon les médias locaux, ce sont des dizaines d’hommes armés, arrivés à bord de motos, qui ont ouvert le feu sur l’armée et la police, dans le village de Dankade, situé dans la province de Kebbi. Il s’en est suivi de violents combats entre les forces de défense et de sécurité qui tentaient de repousser les assaillants. Lesquels affrontements ont causé ces lourdes pertes en vies humaines.

Si d’importants dégâts matériels sont aussi à déplorer après l’assaut, aucune indication sur le nombre d’assaillants neutralisés et sur d’éventuelles personnes civiles ayant péri au cours de cette attaque meurtrière, qui n’a toujours pas été revendiquée.

A lire : Nigeria : 6 morts après une attaque terroriste

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter