Nigeria : 47 élèves tués dans un nouvel attentat dans le nord

Au moins 47 élèves d’un établissement du nord du Nigeria ont été tués dans un attentat, ce lundi matin. Le bilan pourrait bien s’alourdir. Le groupe terroriste Boko Haram est soupçonné d’être derrière cette sanglante attaque.

Le nord du Nigeria de nouveau frappé par un attentat. Au moins 47 élèves ont péri dans une forte explosion, ce lundi matin, dans l’établissement secondaire du nord-est du Nigeria, le collège-lycée public de Potiskum, la capitale économique de l’Etat de Yobe. Le drame s’est produit au moment même où collégiens et lycéens étaient rassemblés pour la traditionnelle réunion matinale avant le début des cours, ont indiqué un enseignant et les secours. Le proviseur de l’établissement allait s’adresser aux adolescents. Et le bilan pourrait bien s’alourdir.

Boko Haram est soupçonné d’être derrière cet attentat. Le nord du Nigeria est régulièrement la cible d’attentats et de massacres menés par le groupe terroriste nigérian. Depuis 2009, l’organisation terroriste est responsable de la mort de plusieurs milliers de personnes. Et de nombreuses populations on fui le nord du pays pour se rendre dans les Etats voisins comme le Cameroun.

De leur côté, les autorités nigérianes, dépassées par la recrudescence des attaques de Boko Haram n’arrivent pas à faire face au groupe terroriste. L’armée essuie régulièrement de nombreuses défaites dans les combats avec la nébuleuse.