Nigeria : 30 morts dans des attaques de Boko Haram

Au moins trente personnes ont été massacrées cette semaines dans des attaques attribuées à Boko Haram.

La nébuleuse ne compte apparemment pas s’arrêter en chemin. Après avoir enlevées les plus de 200 lycéennes, le groupe terroriste Boko Haram a massacré 30 personnes cette semaines dans plusieurs attaques, dans le nord-est du Nigeria, près de Chibok, selon des habitants, qui se sont confiés à l’AFP. Chibok Est justement la ville où les lycéennes ont été enlevées.

Selon des habitants témoins de ces attaques, des hommes armés ont tué lundi 10 personnes à Shawa, à 7 kilomètres de Chibok. Puis des assaillants ont attaqué mardi le village voisin d’Alagarno, où « ils ont tué 20 des nôtre et détruit des maisons », ont témoigné des habitants sous couvert de l’anonymat. Créé en 2002, Boko Haram qui considère l’éducation occidentale comme un péché a tué plusieurs milliers de personnes depuis 2009. Désormais il ne se passe plus une semaine sans que des attaques soient attribuées au groupe terroriste au Nigeria.

Dépassées par la nébuleuse, les autorités nigérianes comptent sur l’aide de la communauté internationale pour venir à bout du groupe terroriste qui à terme pourrait bien atteindre son objectif : destabiliser le pouvoir central. Si ce n’est déjà fait en partie…