Nigeria : 10 morts suite à l’ouverture d’un barrage camerounais

Au moins dix personnes ont péri lundi dans l’Etat d’Adamawa, dans l’est du Nigeria, suite à l’ouverture du barrage Lagdo au Cameroun, après des pluies diluviennes, rapporte Le Figaro. « L’inondation a balayé plus de 40 villages et tué au moins 10 personnes tandis que beaucoup d’autres sont toujours portées disparues », a déclaré un responsable nigérian. Selon lui, il y aurait environ « 20.000 personnes déplacées, abritées dans des camps qui ont besoin de biens de base comme de la nourriture, de l’eau, des vêtements et des couvertures ». Les autorités camerounaises avaient averti le Nigeria plusieurs semaines auparavant des dégâts que pouvait provoquer le barrage s’il cédait.