Nigeria : 10 morts dans une nouvelle attaque de Boko Haram à Gombe

La ville de Gombe dans le nord est du Nigeria a été la cible d’une explosion, ce jeudi, dans la soirée. Une attaque qui a fait dix morts et huit blessés, selon un dernier bilan.

Le groupe terroriste Boko Haram a encore frappé. Cinq jours après l’élection présidentielle de Muhammadu Buhari, Boko Haram a pris pour cible une gare routière à Gombe, au nord est du pays. L’explosion a fait dix morts et huit blessés. Une attaque qui semble avoir été préméditée, rapporte Le Monde.

Cette attaque a été perpétrée par une femme. Cette dernière a laissé son sac à main bourré d’explosifs dans l’autocar bondé prêt à partir pour la ville de Jos, dans le centre du pays. Le responsable du syndicat des chauffeurs de bus Muhammad Garkuwa relate les faits : « Alors qu’elle parlait au téléphone, elle s’est éloignée du bus vers des échoppes, comme si elle voulait acheter quelque chose, en laissant son sac là où elle était. Elle a disparu et le sac a explosé peu après, enflammant le bus ».

A l’issue de l’attaque, les huit blessés ont été transportés à l’hôpital municipal de Gombe, souffrant de brûlures dont la gravité n’a pas été précisée. Les familles des victimes ont emporté les corps de leurs proches afin d’organiser les funérailles.

Boko Haram prend régulièrement pour cible des gares routières ainsi que des marchés au nord du pays. Le 26 févier dernier, les villes de Biu et Jos ont été touchées par des attentats faisant près de 30 morts. Les forces armées nigérianes tentent de lutter, avec l’aide des pays frontaliers, contre les exactions de Boko Haram. En vain.