Niger : un « Plan Marshall » comme solution pour lutter contre les inondations

Les récentes inondations qu’a connu le Niger n’ont pas manqué d’occasionner de nombreux dégâts. Pour y faire face, le gouvernement a décidé de mettre en branle le ‘’Plan Marshall’’. Il s’agit de 372 milliards FCFA dont 10 seront directement octroyés par l’Etat nigérien.

Au Niger, les inondations ont eu des conséquences désastreuses cette année. Plus de 71 personnes en sont mortes, 32 959 maisons ont été détruites et plus de 350 915 personnes ont été sinistrées. Les cultures n’ont pas non plus été épargnées par ces terribles inondations qui ont détruit plus de 9 000 hectares. C’est presque une catastrophe humanitaire qui requiert le « Plan Marshall », puisque ces inondations ont affecté quelques 714 villages et quartiers dans 8 régions du Niger.

Un arsenal de mesures contre les inondations

Vue la gravité de la situation, les autorités nigériennes en ont d’abord appelé à la solidarité nationale à l’endroit des victimes. Viennent ensuite des mesures d’urgence qui consistent entre autres à reloger les familles sinistrées sur l’ensemble du territoire national. Au besoin, des logements seront réquisitionnés tout comme l’activation des différents comités en charge de la gestion des épidémies. De plus, cette gestion des inondations sera renforcée par une redirection de plusieurs financements de projets de la Coopération allemande.

Quant au plan de réponse en lui-même, il comporte de nombreux aspects dont un ensemble de mesures structurelles. De nombreuses digues de la capitale seront assainies afin de permettre un meilleur écoulement des eaux. Au-delà du lourd bilan de ces inondations et des maladies qu’elles occasionnent, les Nigériens doivent également faire face à des invasions de reptiles dans leurs maisons. Ils sont charriés par le fleuve Niger. Cela  rajoute encore une couche supplémentaire à l’urgence de la situation et les autorités doivent faire le maximum pour venir en aide aux populations.