Niger : un couple de Français enlevé par de jeunes manifestants

Un couple de ressortissants français aurait été enlevé à Niamey, la capitale du Niger, par de jeunes manifestants qui protestaient contre les mesures de sécurité qui empêchent la circulation aux abords des ambassades, dans l’ouest de la localité. Ces dernières ont été prises pour renforcer la sécurité suite aux attentats d’Agadez, en mai dernier.

Une manifestation suivie d’un rapt? En tous cas, ce couple de ressortissants français en a fait les frais. Il aurait été enlevé par de jeunes manifestants qui protestaient à Niamey contre les mesures sécuritaires qui empêchent la circulation dans le quartier des ambassades, dans l’ouest de la ville. Depuis en effet les attentats d’Agadez, le 23 mai dernier et 1er juin, la sécurité a été renforcée dans cette zone. La marche a été très agitée. Des heurts ont même éclaté entre protestataires et forces de l’ordre qui tentaient de disperser la mobilisation, faisant 37 blessés, dont 26 policiers. Au moins 16 personnes ont été interpellées.

Selon Hamidou Garba, gouverneur de la région de Niamey, « c’est une manifestation anarchique, spontanée, donc non déclarée à la municipalité. Les forces de l’ordre ont été dans l’obligation de riposter à l’aide de grenades lacrymogènes, a dit Hamidou Garba, gouverneur de la région de Niamey. Ces manifestants ont enlevé un couple de Français », a-t-il ajouté.

Les tensions sont particulièrement vives dans la région depuis les attentats survenus à la caserne militaire d’Agadez et le site d’uranium de la Société des mines de l’air (Somair) à Arlit, dans le nord du pays le 23 mai, faisant 26 morts, principalement des militaires. Ces attentats ont été suivis de l’attaque, le 1er juin, d’une prison à Niamey.