Niger : quatre otages français menacés de mort

Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) reproche à Paris d’avoir appelé à « envahir » le Nord du Mali. Le groupe armé a assuré, dans les colonnes d’un journal mauritanien, que cela risquait d’entraîner « la mort des otages » français et à « davantage de malheurs » pour la France. « Cette initiative folle n’aura pas seulement pour conséquence la mort des otages, mais noiera la France toute entière dans les marécages de l’Azawad (Nord du Mali), ce qui aura pour conséquence pour elle et pour son peuple davantage de malheurs et de drames », menace l’organisation terroriste.