Niger : Mahamadou Issoufou appelle à la solidarité en faveur de l’Afrique

Le Président du Niger, Mahamadou Issoufou

Mahamadou Issoufou, Président du Niger, s’est rangé sur l’avis d’Antonio Guterres, Secrétaire général de l’ONU. Ce dernier appréhendait « des millions de morts en Afrique ». C’est en substance ce qui ressort de son entretien accordé vendredi dernier à France 24.

Au vu de la situation de la pandémie du Coronavirus qui ne fait que s’accentuer chaque jour, nombreux sont ceux qui craignent le pire pour l’Afrique. Le Président nigérien en fait partie et invite la communauté internationale à adopter un « plan Marshall » à l’endroit des pays du continent. Selon lui, c’est le moyen idéal pour l’Afrique de s’en sortir face à cette situation sanitaire sans précédent. Il a d’ailleurs appuyé ses dires en expliquant que : « Déjà, avant la pandémie, l’Afrique avait besoin d’un plan Marshall. Cette pandémie est un argument de plus en faveur de ce plan ».

Un plan de riposte à 700 milliards de francs CFA pour le Niger

Pour le Président nigérien, l’heure est à la solidarité mondiale. Son pays a instauré un plan de riposte de 700 milliards de francs CFA pour lutter contre la menace que constitue le Coronavirus. Une baisse a été observée quant au taux de croissance du pays. Selon Mahamadou Issoufou, si les pays développés décidaient de consacrer 1% de leur PIB à l’Afrique, la situation pourrait rapidement changer. Mahamadou Issoufou s’est donc rangé sur le même avis que le Secrétaire général de l’ONU qui redoute des millions de morts en Afrique.

Cependant, il est fermement opposé aux prévisions d’un rapport prospectif du Quai d’Orsay selon lequel les pays africains connaitront un effondrement sous l’effet du Coronavirus.