Niger : les députés arabes contre l’expulsion de la communauté mahamide

Les neuf députés arabes du parlement nigérien ont demandé mercredi à l’ONU et à l’Union Africaine d’intervenir « afin d’éviter un conflit très grave », dans l’est du pays, suite à la décision gouvernementale d’expulser la communauté Arabe Mahamide vers le Tchad, annonce Le Monde. Bazoum Mohamed, le vice-président du principal parti d’opposition du Niger, explique que les Arabes Mohamid ne sont pas plus de 20 000, ont tous des pièces d’identité nigériennes et « n’ont plus aucune forme d’attache avec le Tchad ». Des représentants des communautés Toubou et Touareg lui ont apporté leur soutien.