Niger: le numéro 2 du MNJ « achevé par l’armée » lors des combats

De violents combats ont eu lieu à Tezerzaït, au nord du Niger, vendredi, entre les rebelles du Mouvement des Nigériens pour la Justice (MNJ) et les forces gouvernementales, qui ont repris la position d’où elles avaient été délogées il y a tout juste un an par la rébellion. Le numéro 2 du mouvement, Mohamed Acharif, ancien capitaine des forces gouvernementales, a été « achevé par l’armée » selon le MNJ. L’armée nigérienne affirme avoir tué 17 rebelles tandis que le camp opposé reconnait la perte de 7 hommes, relate RFI.