Niger : l’opposition souhaite une transition pour sortir de la crise

L’opposition nigérienne a proposé mercredi que le dialogue entamé avec le pouvoir en décembre débouche sur la création d’un Conseil de transition et l’élection de nouvelles institutions démocratiques. « Il n’y a pas d’autres solutions en dehors d’une transition pendant laquelle une nouvelle Constitution sera élaborée », a déclaré Amadou Boubacar Cissé, chef de la délégation de l’opposition au dialogue inter-nigérien, indique africa1.com. Le boycott des élections législatives en octobre dernier par l’opposition a entraîné la suspension du Niger par la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao), et l’Union européenne a suspendu son aide au développement. Un dialogue direct entre pouvoir et opposition a été entamé le 21 décembre sous la médiation de la Cédéao.