Niger : démantèlement d’un trafic de bébés nigérians

Au moins 20 personnes ont été arrêtées au Niger suite au démantèlement d’un présumé trafic de bébés venant du Nigeria.

Plus d’une vingtaine de personnes, dont des épouses de personnalités nigériennes, ont été arrêtées au Niger, suite au démantèlement d’un présumé trafic de bébés en provenance du Nigeria. Ces arrestations ont débuté lundi, a indiqué à l’AFP une source policière.

« Plus d’une vingtaine de personnes, à majorité des femmes, sont interpellées, depuis lundi, dans le cadre d’une enquête internationale relative à un trafic de bébés », a indiqué cette source.

L’enquête a permis de découvrir qu’il s’agirait d’un « trafic triangulaire Nigeria-Bénin-Niger ». Elle « est menée, depuis plusieurs mois, par les polices de ces trois Etats voisins », a souligné la source policière.

L’une des épouses du président du Parlement, Hama Amadou, et celle de l’actuel ministre d’Etat à l’Agriculture, Abdou Labo, seraient mêlées au scandale. Les deux femmes ont été interpellées par les forces de l’ordre.