Niger : Boko Haram multiplie les attaques


Lecture 2 min.
arton45880

Depuis quelques jours, le groupe terroriste Boko Haram multiplie les attaques au Niger. Il a mené une nouvelle attaque, ce lundi matin, dans la prison de Diffa, ville du sud-est du Niger, frontalière avec le Nigeria.

Boko Haram ne compte pas s’arrêter aux territoires du Nigeria. Le Niger est la nouvelle cible du groupe terroriste nigérian, qui a attaqué ce lundi matin, la prison de la ville de Diffa, dans le sud-est du pays, frontalière avec le Nigeria. Plusieurs échanges de tirs ont eu lieu dans la prison. Les assaillants auraient finalement échoué et ont été repoussés.

Malgré la lourde défaite que leur a infligée les armées camerounaise, nigérienne et tchadienne, qui ont décidé de faire front commun pour les combattre, les membres de Boko Haram ont lancé dimanche une offensive sur le Niger. L’attaque en question a été menée à Diffa, sur le grand marché de la ville. Cet assaut est survenu seulement deux jours après une attaque perpétrée par les membres de groupe Boko Haram, pour la première fois, contre le Niger.

Cette première attaque de Boko Haram contre le Niger a eu lieu le vendredi 6 février 2015. Mais aidée par les troupes tchadiennes, l’armée nigérienne a fait farouchement face à la secte qui a subi de très lourdes pertes en vies humaines et en matériel. Au total, 109 membres de Boko Haram ont péri dans ces combats sanglants. Des véhicules et des motos du groupe terroriste ont aussi été détruits. Du côté des soldats nigériens, quatre morts, deux disparus et dix-sept blessés sont à déplorer.

En quatre jours, Boko Haram a attaqué à trois reprises le Niger. D’abord le vendredi, alors que le groupe perdait 109 hommes. Ensuite le dimanche avec l’attaque contre le marché de Diffa, puis le lundi avec l’assaut lancé contre la prion de la même localité.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter