Negro Allegro

Les génies noirs et métisses de la musique classique occidentale ont largement contribué à l’enrichissement de ce répertoire. Aujourd’hui, leur héritage est mal connu. Un site propose de réparer cette injustice en apportant un nouvel éclairage sur ces grands musiciens du XVIIIe, XIX et XXe siècles.

Chefs d’orchestre, compositeurs et virtuoses noirs, ils ont été acclamés des centaines de fois de leur vivant. Mais qui connaît aujourd’hui le chevalier Saint-George ou George Bridgetower ? Ils ont respectivement travaillé comme directeur de l’Opéra de Paris sous Louis XVI et comme violoniste de Beethoven. Le site Africlassical replace au Panthéon des grands musiciens des hommes nés à Haïti, en Guadeloupe, à Cuba, au Nigeria ou dans les cales d’un bateau transportant des esclaves.

On pourrait reprocher au webmaster, un amateur de musique classique à la retraite vivant aux Etats-Unis, le peu d’échantillons sonores. Mais il est largement compensé par les récits sur l’histoire de ces hommes, souvent haute en couleur, et par de nombreuses illustrations. Et pour ceux qui veulent se procurer leurs enregistrements, 90 compositeurs noirs sont répertoriés sur le site culturalenlightment.

Les créoles romantiques

D’entrée de jeu, l’internaute est invité à tester ses connaissances sur les créoles romantiques en répondant à un petit quizz. Le but clairement affiché n’est pas de le mettre en difficulté mais plutôt d’éveiller sa curiosité. Le conseil, c’est d’abord de visiter le site, passionnant et ludique, avant de réaliser combien l’héritage de ces hommes est immense. De fait, on apprend que celui qu’on surnommait le  » Mozart Noir « , autrement dit le chevalier Saint-George, a dispensé des cours dans l’école parisienne même où le jeune Amadeus est venu se perfectionner.

Pour le XXe siècle on retiendra la mention de compositeurs comme Duke Ellington, dont les travaux pour orchestre ou musique de chambre sont moins connus, ou encore le Nigérian Fela Sowande. Toutes les couvertures de CD sont aussi là pour nous rappeler combien l’oeuvre de ces hommes est prolifique et toujours disponible !

Visitez le site :