NBA : RJ Hampton rêve de dunker sur LeBron James et Rudy Gobert

LeBron James
LeBron James

La saison de NBA reprend ses droits le 18 octobre prochain avec comme enjeu la succession ouverte des Warriors. Seulement, RJ Hampton ambitionne déjà d’humilier Rudy Gobert et même LeBron James sur qui il compte dunker. C’est son rêve le plus fou. Parfois, un désir de vengeance.

Le basketteur français Rudy Gobert a quitté le Jazz pour les Timberwolves. Après l’Euro qu’il joue actuellement avec l’équipe de France, le pivot français va débuter la saison de NBA. Et il est très attendu, notamment par RJ Hampton qui fourmille de se jauger au Bleu. Mieux, le joueur d’Orlando espère humilier le pivot français une fois en face à lui. En quoi faisant ?

«J’aimerais beaucoup pouvoir dunker sur Rudy Gobert. Il contre énormément de tirs et de dunks, donc je ne vais pas mentir ce serait incroyable», a confié le joueur du Magic. Outre le pivot français, RJ Hampton rêve d’infliger une humiliation à un autre gros calibre de la NBA : LeBron James, s’il vous plaît ! Et sur ce coup, il s’agit même d’une obsession de vengeance. « Le joueur sur lequel j’aimerais bien dunker ? C’est un peu cliché, mais LeBron », a lâché le joueur. Pourquoi ?

«Parce que je veux me venger. Quand on est venu jouer à Los Angeles, je crois que j’ai piqué un ballon à Russ. J’ai dribblé jusqu’à l’autre panier, et Austin Reaves était collé à moi. Du coup, je l’ai poussé avec mon épaule, et je pensais que je n’avais plus qu’à mettre un petit layup avant de revenir en défense », a poursuivi RJ Hampton. Sauf qu’une surprise était là pour anéantir son rêve de réaliser un exploit.

«C’était fou, mais LeBron a débarqué de nulle part. Je ne l’avais pas vu, personne ne m’a rien dit, c’est comme s’il avait volé depuis l’autre côté du terrain ! Et j’ai vu cette séquence tellement de fois. Ça a été utilisé dans des pubs, sur les réseaux sociaux… Ça me saoule à chaque fois que je la vois ! Et je m’en veux de ne pas l’avoir dunké, même si je ne l’avais pas du tout vu. Voilà pourquoi», justifie-t-il. Un message on ne peut plus clair.

Lire : NBA : LeBron James prolonge avec les Lakers