Natation : le Sud-Africain Matt Sates s’offre 4 médailles mondiales

Matt Sates (31 oct 21)
Matt Sates

Le jeune nageur sud-africain Matt Sates (18 ans) est en train d’impressionner le monde de la natation, à Kazan. Il a ainsi remporté 4 médailles dans la Coupe du monde de la Fédération internationale de natation (FINA). Sates était le dernier représentant sud-africain dans cette dernière étape de la série en petit bassin. Bilan : 4 courses, 4 médailles (2 or, 1 argent et 1 bronze).

À peine 18 ans, Matt Sates  fait déjà parler de lui dans le monde de la natation, en remportant 4 médailles dans la Coupe du monde de la Fédération internationale de natation (Fina), à Kazan, en Russie. Il a d’abord remporté l’or au 400 m nage libre (3’38’’28.). Il a même battu le champion du monde en petit bassin, le Lituanien Danas Rapšys. Les deux hommes ont ensuite fini 1ers ex-æquo au 200 m nage libre (1’41’’73).

Matt Sates a également récolté l’argent au 200 m quatre nages (1’52’’32). Le vainqueur, le Japonais Daiya Seto, a aussi battu le record du monde en 1’50’’66. Le jeune Sud-Africain a enfin décroché le bronze au 100 m quatre nages en 51’96’’. «L’objectif principal, en arrivant, était d’essayer d’obtenir le top 20 pour gagner un peu d’argent, donc arriver premier et le gagner a été absolument incroyable. Merci beaucoup à la FINA. Cela a changé ma vie, alors bravo à eux. Cela a été un mois stressant. Mais il y a aussi eu les plus grands sommets que j’ai atteints, donc je suis très reconnaissant», a déclaré Matt Sates.

L’Afrique du Sud a ainsi terminé à la 7ème place au tableau des médailles lors de cette Coupe du monde de la Fédération internationale de natation. Durant tout le mois de compétition, la nation arc-en-ciel a remporté à lui tout seul un total de 13 médailles d’or, 4 en argent et 1 bronze. Une bonne nouvelle en vue des prochains Championnats du monde en petit bassin, à Abou Dhabi, en décembre.