Natation : cinq Algériens pour valider leurs billets pour les JO 2021


Lecture 2 min.
Natation
Natation

Le meeting Open de Marseille en France, en grand bassin en 50 mètres, démarre ce vendredi 19 au 21 mars. L’Algérie sera représentée à cette compétition par 5 nageurs, avec l’objectif de valider leurs billets pour les Jeux olympiques 2020 et les Mondiaux 2021 et 2022.

L’Algérie participe au meeting Open de Marseille en France en grand bassin en 50 mètres, qui démarre ce vendredi 19 pour prendre fin le 21 mars. Ils seront 5 nageurs algériens qui tenteront de valider leurs billets pour les Jeux olympiques 2020 et aux Mondiaux 2021 et 2022, selon la Fédération algérienne de natation (FAN). Il s’agit de Nazim Benbara, Amel Melih, Majda Chebaraka, engagés sous la bannière de la FAN. Jaouad Syoud va concourir de son côté avec Olympique Nice (France) pour réaliser les minima « A » dans l’épreuve de 200 m 4 nages, alors que Ramzi Chouchar, sociétaire de Saint-Raphaël (France), tentera de réaliser les minimas « B » dans le 400 m 4 nages.

« La nageuse Amel Melih espère, quant à elle, réaliser les minima « B » dans le 50m nage libre. Sur un plan purement technique, le directeur des équipes nationales de la FAN Lamine Ben Abderrahmane », a indiqué à l’APS que « le rendez-vous de Marseille sera un occasion pour nos nageurs pour valider leurs billets aux JO et au Mondial en petit bassin (25m) prévu en décembre 2021 à Abu Dhabi (Emirats arabes unis), et au Mondial en grand bassin (50 m), en mai 2022 à Fukuoka (Japon) ».

« Il va prendre part à cette compétition avec son club dans l’objectif de réaliser les minima « A » en 200 m 4 nages, ou au moins confirmer de nouveau les minima « B » et améliorer son classement au classement mondial. Il est en constante progression sur le plan technique », a ajouté l’enchaîner à propos de Jaouad Syoud.

« Concernant Chouchar, il sera engagé dans l’épreuve du 400 m 4 nages pour essayer de réaliser les minimas « B » pour les JO de Tokyo. Je pense qu’il a les moyens pour atteindre son but. Nous avons engagé Melih sous la bannière de la Fédération, nous espérons qu’elle réalise les minima « B » dans le 50m nage libre, d’autant plus que son chrono personnel n’est pas si loin, après avoir décroché de bons résultats lors des précédents rendez-vous  à Genève et Nice. Benbara et Chebara ambitionnent de composter leurs tickets pour le Mondial », a-t-il ont.

À rappeler que 3 nageurs algériens ont pu réaliser jusque-là les minima, il s’agit d’Oussama Sahnoune en minima « A » sur le 50m et 100m nage libre), Jaouad Syoud en minima « B » sur le 200m 4 nages et Abdallah Ardjoune en minima « B » sur le 100m et 200m dos.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter