Namibie : la bande de Caprivi rebaptisée région du Zambèze

La Namibie met un terme aux vestiges de la colonisation allemande en rebaptisant la « bande de Caprivi » par « région du Zambèze ».

Les autorités namibiennes ont décidé de mettre fin aux vestiges de la colonisation allemande en renommant la bande de Caprivi par région du Zambèze, a annoncé le Président namibien Hifikepunye Pohamba. Située dans le nord-est du pays, la région du Zambèze est une zone très touristique. Elle s’étale sur près de 450 km de long et 30 km de large.

Connue pour la richesse de ses réserves naturelles, la région de Zambèze a été surnommée bande de Caprivi en hommage au chancelier allemand, le conte Leo Von Caprivi, lorsqu’il était au pouvoir de 1890 à 1894. La Namibie est une ancienne colonie allemande, de 1884 à 1919, avant de passer sous la tutelle de la minorité blanche sud-africaine jusqu’en 1990. Il reste toutefois, à ce jour, une petite communauté d’Allemands encore établie dans ce pays, le plus sec d’Afrique australe. Le nom de Zambèze est le nom du fleuve qui forme une partie de la frontière avec la Zambie.

En revanche, ce changement de nom n’entrave en rien la beauté et le charme tant réputés de la région, célèbre par ses fleuves capricieux et ses chutes d’eau spectaculaires.

Par ailleurs, deux villes aux noms allemands ont également été rebaptisées, selon l’AFP. Il s’agit des villes de Schuckmannsburg (nord-est), qui a repris son appellation d’origine Lohonono et le port de Lüderitz (sud-ouest) qui s’appelle à présent Nami Nüs, qui signifie étreinte dans la langue des Bushmen qui étaient les habitants de la région avant l’arrivée des Allemands.