Nabilla éjectée du Festival du film de Marrakech

Nabilla une V.I.P parmi les V.I.P ? Pas si sûr. Selon le média 7sur7, la jeune starlette de la chaîne NRJ 12 s’est vue refuser l’entrée du Festival du film de Marrakech. Elle aurait été refoulée à l’entrée et interdite à cet évènement très prisé.

Décidément, l’image de bimbo lui colle à la peau. Et dans un évènement comme celui du Festival du film de Marrakech (FIFM), les bimbos ne sont pas tellement les bienvenues. Elle a en effet, d’après 7sur7, été refoulée à l’entrée du FIFM. Celle qui est à la tête de sa propre dynastie-réalité, « Allo Nabilla » sur NRJ 12, avec une première saison en demi-teinte, n’a pas eu le droit au même traitement de faveur que des personnalités telles que Martin Scorsese ou Sharon Stone.

« C’est un festival très privé et justement, Nabilla a souhaité fouler le tapis rouge au côté de Sharon Stone et de toutes ces stars, et ils l’ont refusée très nettement. Ils ont interdit à Nabilla d’être présente que ce soit pour le dîner d’ouverture ou sur le tapis rouge. Le responsable du festival a dit qu’il ne pouvait pas associer cette personne à des artistes de talent que nous présentons sur le tapis rouge », a expliqué Bernard Montiel dans son émission « Est-ce que ça marche? », affirmant que Nabilla a été « profondément vexée » par cette mise à l’écart.

Nabilla n’a visiblement pas apprécié les propos de Bernard Montiel et a tenu à démentir cette information. « Je ne comprends pas pourquoi on raconte des choses comme ça sur moi », a-t-elle affirmé au Figaro. « Je devais aller au festival de Marrakech hier (lundi), mais je n’ai finalement pas pu parce que j’étais en tournage. J’étais invitée par un des princes marocains », a-t-elle précisé. Mais de quel prince parle-t-elle… ?