Myriam Soumaré, nouvelle star du sprint féminin

Lors des championnats d’Europe d’athlétisme 2010 à Barcelone qui se sont déroulés du 27 juillet au 1er août, la sprinteuse française Myriam Soumaré a obtenu 3 médailles. Une en or sur 200m et deux sur 100m, en bronze en individuel et en argent avec le relais féminin 4X100.

Surprenante Myriam ! Cette athlète française d’origine mauritanienne a réalisé des performances exceptionnelles lors des championnats d’Europe d’athlétisme 2010 à Barcelone. Elle a décroché 3 médailles, dont une en or sur 200m en établissant la meilleure performance européenne de l’année en 22s 55. Elle en a aussi obtenu une en bronze sur le 100m, en 11s 18 et une en argent dans le relais 4X100 m, en 42s 45.

Née le 29 octobre 1986 à Paris, Myriam Soumaré débute l’athlétisme à l’âge de 18 ans. Elle s’essaie à toutes les disciplines du sprint, du 100m au 400m. C’est dans la distance la plus courte du sprint, le 100m, qu’elle brille avec une troisième place lors des championnats d’Europe espoirs 2007 à Debrecen, en Hongrie. Puis en 2008, elle s’octroie son premier titre sur 200m espoirs. Grace à ces résultats, la sociétaire d’AA pays en France Athlè 95 (Val d’Oise), son club, se construit une place dans le relais 4X100 m pour les JO de Pékin 2008. Myriam Soumaré représente la nouvelle génération des sprinteuses tricolores. Lors des Jeux olympiques de Pékin 2008, le relais français féminin 4X100 réalise une mauvaise performance. En 2009, Myriam se reprend avec un titre de championne de France sur 100m en 11s 55. L’année 2010 est celle de la consécration avec ses trois médailles aux championnats d’Europe.

Dans ces championnats d’Europe de Barcelone, la France a établi un record avec 18 médailles au total (huit en or, six en argent et quatre en bronze). La délégation française d’athlétisme sera reçue par Nicolas Sarkozy mardi 3 août. En dehors de l’athlétisme, Myriam est puéricultrice en halte garderie et adore dormir.