Musulmans et influents : qui sont-ils ?

Mohammed VI

Pour la quatrième année consécutive, le Centre royal d’études stratégiques islamiques d’Amman, en Jordanie, publie son classement des 500 musulmans les plus influents du monde. Panorama du top 50.

Inattendu. Le roi du Maroc Mohammed VI a été classé troisième personnalité musulmane la plus influente de la planète. Le roi chérifien, 49 ans, est par contre le musulman le most influent du continent africain. Dans son pays, il est considéré comme Am?r al-mu’min?n, c’est-à-dire le commandeur des croyants. Au palmarès Forbes, Mohammed VI, est la 7e couronne la plus fortunée avec ses 2,5 milliards de dollars estimées.

Sans surprise, le roi d’Arabie Saoudite, Abdallah ben Abdelaziz Al Saoud, 89 ans, rafle la pôle-position du classement. Une influence d’autant plus renforcée par sa fonction de Gardien des deux cités sacrées de l’islam : les lieux saints de La Mecque et Médine. Ce sont plusieurs millions de musulmans qui visitent chaque année les mosquées de Médine et Mecca. Tout particulièrement pendant le Hajj (Pèlerinage, ndlr). Le roi d’Arabie Saoudite investit fréquemment dans le dialogue interreligieux en organisant d’importants rassemblements d’oulémas (savants, ndlr) et autres penseurs religieux. Au Palmarès Forbes des têtes couronnées les plus riches, le membre de la dynastie Al Saoud arrive troisième avec une fortune personnelle estimée à 18 millions de dollars.

Le Premier ministre turque Recep Tayyip Erdo?an, âgé de 58 ans, connu pour ses coups de gueule, notamment contre la reconnaissance par la France du génocide arménien ou encore sa position contre la politique israélienne sur la bande de Gaza, est, selon le Centre d’Amman, la deuxième personnalité musulmane la plus influente. Dernièrement, c’est une série populaire de la télé turque qui retrace le règne du fameux sultan de l’empire ottoman, Soliman le Magnifique (1520-1566), qui a déclenché les foudres d’Erdo?an. Il juge la série, Le siècle magnifique, contraire à l’histoire et aux bonnes mœurs musulmanes. « Je maudis et condamne les réalisateurs de ces séries et les propriétaires de cette chaîne de télévision. Ceux qui jouent avec les valeurs du peuple doivent recevoir une leçon », a menacé dimanche dernier, selon Atlasinfo, le chef du gouvernement turc.

L’Egypte, un puits d’influents

A la quatrième position des musulmans les plus influents, on retrouve l’Egyptien Mohammed Badie, 69 ans, 8e guide suprême des Frères musulmans depuis 2010. Il est le leader d’un mouvement transnational répandu au Moyen-Orient, en Afrique, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Lors de la victoire du Parti de la Liberté et de la Justice (PLJ), la vitrine des Frères musulmans, aux dernière législatives égyptiennes, Mohammed Badie a plaidé pour l’établissement d’un « califat », « le but ultime » des Frères musulmans.

Le cheikh Ahmed Mohamed el-Tayeb, 66 ans, occupe la 8e place mondiale des musulmans les plus influents. En tant que 44e imam, depuis 2010, de la célèbre mosquée Al-Azhar, el-Tayeb représente la plus haute autorité religieuse sunnite en Egypte.

Le président égyptien Mohamed Morsi, 61 ans, issue de la mouvance des Frères musulmans, arrive quant à lui au 11e rang. Récemment surnommé le nouveau « Pharaon » d’Egypte, Morsi fait actuellement l’objet de critiques virulentes notamment après avoir renforcé ses pouvoirs dans le pays. Une partie de l’opinion égyptienne craint le retour d’une dictature.

Le cheikh Ali Goma’a, 59 ans, obtient la 14e place du classement d’Amman. Il est le Grand Mufti d’Egypte et est l’un des juristes islamiques les plus respectés internationalement selon le U.S. News & World Report.

Amr Mahmoud Helmi Khaled, 45 ans, 34e au classement, fait partie des prédicateurs du monde arabe les plus connus. Sa popularité est en constante évolution. En 2006, le New York Times le classait comme étant le plus célèbre télé-prédicateur musulman et le plus influent du monde.

Ces puissants africains

Le sultan Muhammad Sa’ad Abubakar III, 56 ans, est le chef spirituel du Nigeria, pays le plus peuplé d’Afrique où vivent près de 70 000 millions de musulmans, soit environ 50% de la population. Au Nigeria, le sultan est considéré comme le commandeur des croyants. Elle est la 22e personnalité musulmane la plus influente.

Le Sénégalais Ahmed Tijani Ali Cisse, 57 ans, arrive 23e. Il est le leader spirituel du Tijaniyya Sufi. Le Tijaniyya est le mouvement sufi le plus important en Afrique de l’Ouest. Il commande quelques millions de croyants qui le voient comme le guide d’un « Islam vrai ».

En 49e position du top 50, le Libyen Aref Ali Nayed, 50 ans. Il a été le premier ambassadeur du Conseil national de transition (CNT) aux Emirats Arabes Unis (EAU). Avant la guerre en Libye, Ali Nayed travaillait dans le domaine des relations entre musulmans et chrétiens. Il est par ailleurs le fondateur et le directeur de Kalam Research & Media (TRM).

Toutes ces personnalités ont indéniablement un « aura religieux » suffisamment puissant pour se faire entendre. Mais à long terme, notamment avec les soulèvements succins que connaît tout particulièrement le monde arabo-musulman, comment leur pouvoir d’influence évoluera-t-il ?

Le classement : themuslim500.com