Mustapha Ramid contre les libertés sexuelles au Maroc

Le ministre marocain de la Justice et des Libertés, Mustapha Ramid, est monté au créneau ce lundi à l’occasion de la session des questions orales à la Chambre des représentants. Le ministre s’est formellement prononcé contre l’abrogation de l’article 490 du code pénal criminalisant toute relation sexuelle entre homme et femme en dehors du mariage, mais aussi contre l’avortement. Le débat sur les libertés sexuelles a été lancé, il y a trois semaines, par l’Association marocaine des droits humains (AMDH).

Lire aussi : [Maroc : la liberté sexuelle en débat

 >https://www.afrik.com/article25970.html%5D