Musique d’AFRIK : Iyanya du Nigeria et ses danseuses sexy dans « Kukere »

Au Nigeria, les talents se succèdent sur les scènes musicales moniales et rivalisent d’ardeur. C’est le cas notamment du musicien-compositeur Iyanya Onoyom Mbuk, auteur du supers beaux tubes, dont « Kukere » qui en a fait danser plus d’un en Afrique et hors du continent. Musique AFRIK vous offre cette expédition en sons et rythmes endiablés.

Né le 31 octobre 1986 à Calabar, dans l’état de Cross Rivers State au sud-est du Nigeria, Iyanya Onoyom Mbuk est auteur, compositeur, arrangeur, producteur et chanteur. Iyanya de son nom d’artiste, navigue entre azonto, afro-beat, funk, R&B, afro-soul ou afro-pop. Artiste phare de la scène musicale nigériane depuis la sortie de son hit « Kukure », celui que l’on appelle le chanteur de charme collabore avec divers musiciens nigérians et ghanéens, dont des adeptes de rap ou d’azonto dance.

Iyanya commence à se faire un nom en 2008 en remportant le concours « Gloire de l’Afrique de l’Ouest », un projet initié par MTN et visant à découvrir des jeunes talents. Il lui faut attendre décembre 2011 et la parution du single « Kukuré », fusion d’azonto, de funk et de sonorités tirées des musiques traditionnelles du sud-est nigérian, notamment des Etats de Cross Rivers et d’Akwa Ibom, pour qu’il connaisse un immense succès dans tout le pays.