Municipales à Madagascar : la capitale a son nouveau maire

Les résultats des élections municipales du 27 novembre 2019 ont été proclamés ce jour. Le tribunal administratif et financier d’Antananarivo vient de rendre son verdict : les requêtes déposées par le parti d’opposition, TIM de Marc Ravalomanana, ont été rejetées.

« Rejetées et non fondées » : c’est en ces termes que les juges du tribunal administratif et financier de la capitale ont exprimé leur verdict. Rappelons que les requêtes déposées au niveau de ce tribunal sont les derniers recours de la partie TIM pour contester les résultats provisoires des Municipales pour la capitale. Le candidat Rina Andriamasinoro du TIM a été débouté. Il n’y a plus de doute, Niaina Andriatsitohaina, candidat du parti au pouvoir est le nouveau maire de la ville des milles.

De nombreux changements ont été promis par le nouveau maire en matière de développement de la capitale. Plusieurs problèmes nécessitent des solutions rapides et efficaces. Parmi ces problèmes, on peut citer celui du ramassage des ordures qui a longtemps terni l’image de la capitale. Il y a également le problème des embouteillages qui attend encore des solutions pérennes et efficaces.

D’un côté, plusieurs artères du centre-ville ont besoin d’être désengorgées pour rendre la circulation fluide. D’un autre côté, les marchands informels doivent être maîtrisés. En parallèle, le nouveau maire devra s’atteler à la tâche de réorganiser le système de gestion de la commune. Le plus grand défi qui attend le nouveau maire est de remédier aux conséquences de plusieurs années de laisser-aller qui ont façonné les mentalités des Tananariviens.

En tout cas, le nouveau maire est attendu pour tenir ses promesses de réaliser les projets qu’il a cités dans son programme, lors de la campagne électorale. D’où l’intérêt de collaborer avec les différentes autorités étatiques pour mener à bien ses projets.