MSF s’inquiète du sort de 160 000 réfugiés maliens

Dans une situation déjà difficile, les 160 000 réfugiés maliens établis au Burkina Faso, au Mali et au Niger devront bientôt affronter la saison des pluie. L’ONG Médecins sans frontières (MSF) juge « insuffisante l’aide internationale l’aide internationale apportée à ces populations ». Dans son communique, MSF « demande au Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) et au Programme Alimentaire Mondial (PAM) de revoir leurs objectifs à la hausse et d’accélérer la distribution de l’aide » dans ces trois pays.

Lire aussi :

 Mali : le désaccord persiste entre la CEDEAO et l’ex-junte

 La menace salafiste malienne et nous, Africains

 Mali : premier conseil des ministres du gouvernement de transition