Montée du Covid-19 en Algérie : Tebboune confine deux communes frontalières de la Tunisie

Le Président algérien, Abdelmadjid Tebboune

Conscientes de la dangereuse recrudescence de la maladie à Coronavirus dans certaines localités du pays, les autorités algériennes ont décidé de reconfiner deux communes de la wilaya d’El Kala, frontalière de la Tunisie.

Deux jours après la décision de reconfiner 18 communes de la wilaya de Sétif, les autorités algériennes ont ordonné, ce jeudi 9 juillet 2020, le reconfinement de deux communes de la wilaya d’El Kala, frontalière de la Tunisie.

Cette décision fait suite à un bilan du Coronavirus dans ce pays d’Afrique du Nord, établi le 8 juillet, dont le décompte officiel est passé à 17 348 cas confirmés et 978 morts, après l’enregistrement, le même jour, de 469 nouveaux cas de contaminations et 10 nouveaux décès.

Le ministre de la Santé de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, qui a confié que le retour à un confinement généralisé n’était pas à l’ordre du jour, déplore toutefois que cette recrudescence des cas de contamination est due, au relâchement de la population, qui foule aux pieds les règles de prévention et de protection.

C’est dans ce contexte que le Président algérien, Abdelmadjid Tebboune, dans le but de freiner la dangereuse progression l’épidémie dans son pays, a convoqué, ce jeudi 9 juillet 2020, les préfets des cinq régions les plus touchées, notamment Alger, Oran, Biskra, Sétif et Ouargla. Cette réunion de travail vise à tenter de voir comment endiguer la maladie dans ces localités.