Mondial 2022 (E) : l’Algérie et le Nigeria passent, malgré le nul

Algérie (12 nov 21)
Algérie, Football

Championne d’Afrique en titre, l’Algérie surfe toujours sur sa série d’invincibilité de 33 matchs toutes compétitions confondues depuis 2018. Dans son antre du stade Mustapha Tacher de Blida, elle a été tenue en échec par le Burkina Faso (2-2), ce mardi 16 novembre, dans le cadre de la « finale » du groupe A, comptant pour la 6ème et dernière journée des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022. Malgré son match nul à domicile face au Cap-Vert (1-1), le Nigeria a également validé son ticket pour les barrages.

Dans un match très tendu, l’Algérie a fait le partage des points avec le Burkina Faso (2-2), ce mardi 16 novembre, dans le cadre de la « finale » du groupe A, comptant pour la 6ème et dernière journée des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022. C’est le capitaine Riyad Mahrez qui ouvre le score à la 21ème minute, sur un service de Youcef Belaïli. Mais, les Étalons vont égaliser par Zakaria Sanogo, bien servi par son coéquipier Gustavo Sangaré (1-1, 37’).

En seconde période, les Algériens vont reprendre l’avantage grâce à une réalisation de Sofiane Feghouli, avec toujours à la manette Youcef Belaïli (2-1, 62’). Les hommes de Djamel Belmadi croyaient avoir fait le plus difficile, mais les Burkinabè, qui ne se s’avouent pas vaincus, vont revenir à nouveau à la marque par Issoufou Dayo (2-2, 82’). Le défenseur de la Renaissance sportive de Berkane (D1 Maroc), a ainsi transformé un penalty pour le deuxième but de son équipe. Un match nul qui qualifie l’Algérie pour les barrages, terminant à la tête du groupe avec 14 points, devant le Burkina Faso (2ème, 12 pts).

Le Nigeria et le Cap-Vert se sont également quittés sur le score de parité de 1-1, lors de la « finale » du groupe C, au Teslim Balogun Stadium de Lagos. Les Super Eagles ont très vite lancé les hostilités dans cette partie, en ouvrant le score dès la 1ère minute de jeu par Victor Osimhen. Mais, Les Requins Bleus qui n’étaient pas venu en victime expiatoire, vont répondre, en égalisant par Stopira (6’). Aucun autre but ne sera marqué dans cette partie et c’est finalement le Nigeria qui passe, en terminant leader du groupe avec 13 points, devant son adversaire du jour, le Cap-Vert (2ème, 11 pts).