Afrique du sud : quand l’ANC instrumentalise Nelson Mandela

Le gouvernement sud-africain a décidé d’instaurer le mois Mandela et a appelé les citoyens d’Afrique du Sud à consacrer 67 minutes de leur temps par jour pour rendre le pays meilleur.

Le gouvernement d’Afrique du Sud a appelé, lundi, les citoyens du pays à faire de chaque jour un « jour Mandela » en consacrant quelques minutes de leur temps pour améliorer l’Afrique du Sud. Il a instauré le mois de juillet comme Mois de Mandela.

« Les Sud-Africains sont appelés à mener des actions, à susciter le changement et à faire de chaque jour un Jour de Mandela. La célébration du Mois de Mandela 2014 est particulièrement symbolique car c’est la première depuis la disparition de l’ancien Président Nelson Mandela », a déclaré la directrice générale du Système d’information et de communication du gouvernement, Phumla Williams, rapporte l’AFP. « Les Sud-Africains doivent maintenir l’héritage de Mandela en assurant à tous les êtres humains l’égalité des chances pour une vie meilleure », a-t-elle ajouté.

Rendre le monde meilleur ?

Toujours présents sur les affiches de campagne du parti au pouvoir, l’African national Congress (ANC), l’image de l’ancien Président Nelson Mandela apparaît comme un ciment indispensable à la légitimité d’un pouvoir qui échoue à réduire les inégalités qui existent au sein de la population. La figure du premier chef d’Etat de l’Afrique du Sud post-apartheid est largement instrumentalisée au point de le faire presque apparaître comme une personnalité en lutte pour l’environnement. Phumla Williams a ainsi appelé les Sud-Africains à adopter un mode de vie plus sain qui respecte l’environnement en nettoyant les zones où ils habitent.

« Sortons en nombre pour participer aux activités qui amélioreront nos écoles, foyers et autres organisations à but non lucratifs pour poursuivre le changement pour lequel Madiba (Mandela) s’est battu. Même si c’est une petite action, peu importe, le but est de changer le monde en le rendant meilleur, tout comme l’a fait Madiba », a clamé la directrice générale du Système d’information et de communication du gouvernement.

L’Assemblée générale des Nations-Unies a consacré le 18 juillet, jour de l’anniversaire de la naissance de Mandela, comme la Journée internationale Nelson Mandela, depuis 2010. Pour l’ONU, cette journée est l’occasion pour le monde entier de « consacrer 67 minutes de son temps à aider les autres ».