Mohamed VI se marie !

Mohamed VI célèbre son mariage ce jeudi 21 mars. A 38 ans, le roi du Maroc prend pour épouse la jeune Salma Bennani et s’apprête enfin à fonder un foyer. D’ordinaire plus que discret sur sa vie privée, le monarque rompt avec la tradition et n’hésite pas à communiquer sur ses noces. Sa belle épouse recevra même un titre officiel, une première dans le royaume chérifien.

Le mariage de Mohamed VI et de la belle Lalla Salma Bennani qui doit avoir lieu ce jeudi 21 mars réjouit le peuple marocain. A trente-huit ans, le monarque s’apprête enfin à donner une descendance à la dynastie alaouite. La maison royale n’hésite d’ailleurs pas à communiquer sur cet événement peu ordinaire, se félicitant de l’union du Commandeur des croyants et de  » la perle radieuse dans sa chasteté, sa vertu et sa noblesse, Lalla Salma. » Le ton est sobre, mais l’image ne manque pas d’une certaine poésie.

C’est en tout cas la première fois dans l’histoire du royaume chérifien que le mariage du roi est ainsi mis en valeur. Celui d’Hassan II n’a jamais fait l’objet d’une annonce officielle. Mais si son épouse, la  » mère des princes « , est restée toute sa vie à l’ombre du palais, elle avait déjà donné naissance à deux enfants lors les deux premières années de règne de son mari. A l’envers des coutumes, Mohamed VI n’hésite pas à montrer la belle Lalla Salma. Mais contrairement à son père, il a laissé pendant longtemps la porte ouverte à toutes les inquiétudes, prolongeant un célibat mal compris. Pour célébrer l’événement, une fête de trois jours, les 12, 13, 14 avril, sera organisée à Marrakech.

Son Altesse Lalla Salma

Celle qui est depuis la cérémonie de jeudi Son Altesse Royale Lalla Salma jouit donc d’une publicité toute nouvelle. Cette jeune fille de 24 ans, ingénieur en informatique, devra peut-être même assumer des responsabilités publiques. Une première au Maroc. Après de brillantes études primaires et secondaires à Rabat, Salma Bennani a intégré l’Ecole Nationale Supérieure d’Informatique et d’Analyse de Systèmes d’où elle est sorti diplômée en 2000. Cadre à l’Omnium Nord Africain, elle a quitté ses fonctions dès l’annonce de son mariage. Pour de nombreux observateurs, elle incarne la Marocaine moderne, active et cultivée.

 » Nous allons fêter notre mariage comme tous les autres couples, dans la joie et la gaieté « , confiait le roi au magazine Paris-Match, ajoutant qu’il lui semblait  » tout à fait normal de célébrer [son] mariage « . Ces paroles pleines de simplicité et ces projecteurs sur sa vie personnelle étonnent et réjouissent son peuple. Une page dans l’Histoire du royaume chérifien est en train de se tourner.