Mode-portrait : Kany Ndiaye, une Africaine qui surfe sur Melty

Kany Ndiaye, son nom ne vous dit peut-être rien, mais cette jeune femme entrepreneure franco-sénégalaise est devenue depuis quelque temps une des défenseures de la mode africaine en France (et au delà dans le monde entier). La jeune femme à créé Melty-Boutique pour promouvoir et diffuser à travers le monde, le savoir-faire des créateurs amoureux de la mode africaine.

Prenez le sourire de l’Afrique, mélangez-le avec sa générosité et une dose d’envie de réussir et de faire réussir les autres, vous trouverez Melty-Boutique sur votre chemin. L’œuvre est signée Kany Ndiaye. La jeune femme s’est lancée dans un pari qui peine à s’imposer en France. Faire taire les clichés qui assimilent la mode africaine aux seuls pagnes et boubous. Son idée, c’est de promouvoir « l’avant-garde de nouveaux designers qui transgressent les diktats de la mode et offrent aux femmes des tenues exclusives et créatives », explique la jeune Kany.
Melty-Boutique, ce sont des collections prêt-à-porter, couture et accessoires haut de gamme et électriques. La jeune innovatrice ne veut pas faire dans la demi-mesure. La mode africaine est pour elle « une finalité, une mode du monde portable par tous ».

Naissance du concept Melty

La cadette de la famille Ndiaye nous a confié être « tombée dans la mode par hasard ». Rien ne la destinait à travailler dans ce milieu, encore moins la mode africaine qu’elle connaissait peu. C’est lors d’une visite au Sénégal, dans un défilé de mode, suivi d’une rencontre avec des créateurs, qu’elle décida de mettre son savoir-faire au service des autres. Avec ses diplômes en Commerce international et ses connaissances acquises en travaillant dans des départements stratégiques d’entreprises internationales, l’opportunité s’est présentée de collaborer avec la nouvelle génération de designers qu’elle juge très « prometteuse », afin de leur permettre de « diffuser leurs créations et se positionner sur la scène de la mode internationale ». « Un nouveau challenge en tant qu’entrepreneure que je compte bien relever », a-t-elle déclaré. Melty boutique se réfère à un grand mélange de cultures qui prend ses sources en Afrique. La mode européenne et américaine sont aussi à l’honneur. La jeune femme a dû se battre pour imposer sa pensée. Pas étonnant pour cette jeune d’à peine trente ans, dont le nom « Ndiaye » en wolof signifie le courage du lion. Une battante. D’où le pari qu’elle s’était lancé de faire briller la mode et la qualité africaines avec pour seule richesse son ambition et son optimisme sans faille. La boutique a finalement vu le jour en février 2013.

La qualité au service de toutes

Pour l’instant, la boutique couvre la gamme féminine, mais la fondatrice ne compte pas en rester là, et veut aussi offrir, prochainement, une collection homme. Dans la mesure où elle privilégie la qualité, elle a souhaité diffuser actuellement six designers : trois en prêt-à-porter/couture, trois en accessoires, « et la sélection est en train de s’agrandir », promet-elle. Dans cette liste, on trouve un Camerounais, un Martiniquais, deux Sud-africains, une Brésilienne et une Franco-grecque. Ces créateurs se positionnent sur le marché haut de gamme de divers styles : du plus classique au plus contemporain, des silhouettes ultra raffinées et féminines, des matières nobles, de la dentelle, de la soie, du cuir, des brodés, des imprimés, bref, vous aurez l’embarras du choix. Et avec des prix qui restent concurrentiels et accessibles au grand public, on parie que c’est vous qui aurez le dernier mot.

Pour promouvoir ses merveilles, la boutique organise régulièrement des ventes privées façon Trunk Shows venues des Etats-Unis, avec des remises exceptionnelles. Sinon les créations sont vendues sur internet dans la boutique en ligne (www.melty-boutique.com), et nombreuses informations sur ses activités circulent sur les réseaux sociaux et autres pages officielles de la boutique.
« A l’heure actuelle, le développement du concept au niveau national se porte bien. Au même titre que les grandes maisons de couture françaises, nous sommes sollicités pour habiller des présentatrices de la télévision française et des artistes de grande renommée. Vous découvrirez les images très prochainement », nous a-t-elle promis. Prochain défi, étendre le concept au niveau international, avec l’ouverture de boutiques dans différents endroits. Le rendez-vous est pris.