MKT, sur tous les fronts du tourisme

MKT Tourisme est aujourd’hui l’un des plus importants tour-opérateurs de Mauritanie. Il a accueilli quelque 6 000 touristes lors de la saison 2002-2003 et a une spécificité : il travaille même l’été. Rencontre avec Boubacar Ould Taleb, son dynamique directeur.

L’agence MKT existe depuis 1992, née de la volonté de Mohamed Ould Cherif de répondre au manque de prestations de qualité dans le secteur du tourisme en Mauritanie. La section tourisme, développée par Boubacar Ould Taleb il y a cinq ans, peut s’enorgueillir d’une belle réussite économique. Son directeur livre les clés de la réussite.

Afrik : Comment MKT s’est lancé dans le tourisme en 1998 ?

Boubacar Ould Taleb : Nous avons d’abord réhabilité deux campements d’Air Afrique, Nouadhibou et Keur Macene. Ce dernier comprenait huit bungalows, il compte aujourd’hui 32 chambres, une piscine et un restaurant. Nous avons ensuite investi dans l’hôtel  » Le Méhariste  » à Atar où nous avons doublé le nombre de chambres. Nous nous sommes lancés dans le tourisme en travaillant avec des tour-opérateurs comme Jet Tours, en proposant un circuit désormais célèbre,  » Sur les traces des nomades « . Puis avec Kuoni, Nouvelles Frontières, Club Med…

Afrik : Quels sont vos atouts ?

Boubacar Ould Taleb : Nous possédons un parc automobile très important, avec cinquante 4×4, des bus, des minibus, des voitures. Et puis la formation est notre grande force. Nous avons formé des dizaines de diplômés chômeurs à devenir guides, réceptionnistes, cuisiniers, gérants d’hôtels, ce qui leur a permis de se recycler et nous de travailler avec des gens d’un certain niveau intellectuel.

Afrik : Vous avez beaucoup de clients ?

Boubacar Ould Taleb : Depuis 1998, notre clientèle double chaque année. Nous avons débuté avec 50 clients pour la saison 98-99, celle de 2002-2003 a vu arriver 6 200 personnes. Aujourd’hui, nous avons trois unités : celle de la zone nord, qui gère les clients qui viennent par charters, la zone centrale qui gère les vols réguliers et la zone sud qui s’occupe des demandes venant du Sénégal, organisant des séjours de quelques jours en Mauritanie.

Afrik : Comment se compose votre clientèle ?

Boubacar Ould Taleb : Notre clientèle est à 99,5% pour ne pas dire 100% française. Nous accueillons quelques Belges, Suisses, Italiens ou Norvégiens mais c’est infime. Nous avons 82% de satisfaction parmi nos clients qui viennent chercher en Mauritanie plusieurs choses. Nous avons d’abord une clientèle de découverte qui souhaite connaître les traditions, l’histoire et la géographie du pays. La Mauritanie est le trait d’union entre l’Afrique noire et le Maghreb et le brassage culturel et ethnique qui en résulte est passionnant. Nous avons aussi des clients attirés par l’aventure, des fans de moteur et de Paris-Dakar, qui choisissent nos circuits en 4×4. Enfin, une clientèle sportive, plus jeune, qui fait des marathons, des trekkings et des méharées. Nous avons 5% de clients tentés par le tourisme culturel et 1% par l’écotourisme, qui est difficile à mettre en place. C’est principalement une clientèle ornithologue qui se rend dans les parcs du Banc d’Arguin, du Diawling et du Djodj, côté sénégalais.

Afrik : Des écotouristes mais aussi des chasseurs !

Boubacar Ould Taleb : C’est vrai que nous attirons une clientèle de chasse car nous possédons 120 hectares avec gibiers d’eau et phacochères. Nous y accueillons entre 120 et 130 chasseurs par an de fin décembre à fin mars avec des abattages limités bien sûr, la réglementation est très stricte. Nous organisons aussi des séjours autour de la pêche sportive qui plaisent autant aux petits pêcheurs amateurs qu’aux professionnels.

Afrik : Vous avez un site Internet. Joue-t-il un rôle important dans votre développement ?

Boubacar Ould Taleb : Nous réalisons 15% de nos ventes grâce à lui. Les gens peuvent réserver en ligne. Aujourd’hui, c’est très répandu de se servir d’Internet, surtout chez les jeunes.

Afrik : Vous vous appuyez sur une équipe importante ?

Boubacar Ould Taleb : MKT Tourisme emploie 49 salariés permanents, contrairement aux autres agences, qui emploient du personnel saisonnier. En fait, notre tourisme n’est pas saisonnier. Les séjours d’été se vendent presque mieux que ceux d’hiver. Mon premier circuit pour le mois mai est déjà complet. L’été, nous organisons deux ou trois jours dans le désert puis nous retournons sur le littoral. Cette année, j’ai plus de monde sur le début de l’été que je n’en ai eu au début de l’hiver. Quand j’ai lancé les circuits d’été, tout le monde m’a traité de fou ! Heureusement, une personne au Club Med m’a fait confiance et nous avons découvert qu’il y avait une clientèle qui préférait partir en été. Du coup, MKT travaille toute l’année !

Afrik : Personnellement, comment êtes-vous  » tombé  » dans le secteur du tourisme ?

Boubacar Ould Taleb : Je suis un ingénieur électro-mécanicien converti au tourisme par Mohamed Ould Cherif en 1998 ! J’aime les voyages et je possède un club automobile. Je suis aventurier, pêcheur et chasseur comme les touristes que j’accueille ! En novembre 2003 je vais d’ailleurs partir sur les traces de Théodore Monod. Je fais ce métier par passion. Mon rêve a toujours été de faire découvrir mon pays de façon simple mais avec un minimum de confort. Plus je rencontre de gens du secteur, plus je me rends compte que ceux qui réussissent dans le domaine n’ont pas forcément des diplômes de tourisme. Pour réussir dans la branche il faut avoir roulé sa bosse et aimer échanger….

MKT

Avenue Gemal Abdel Nasser – S76

BP 5829 – Nouakchott – Mauritanie

Tél : (00 222) 25 50 04/25 50 05/25 87 98

Fax : (00 222) 25 05 14

infos@mktours.net

Voir la photo du directeur.