Mix Premier se lâche : « Le départ de DJ Arafat… un buzz »

Mix Premier

Bientôt un an qu’Arafat DJ est décédé des suites d’un accident de moto, mais difficile pour Mix Premier d’accepter cette cruelle réalité. Selon l’ancien compagnon du roi du coupé-décalé, le départ de DJ Arafat est comme un buzz.

C’est le 12 août 2019 que Ange Didier Houon, plus connu sous le nom de DJ Arafat, est décédé des suites d’un accident de la circulation, à Cocody-Angré. Bientôt une année après sa disparition, mais difficile pour Mix Premier, de son vrai nom Emile Joël Sofonnou, d’accepter la réalité.

Ce disque-jockey ivoirien, qui était très proche du patron de la Yorogang, invité de l’émission « C’est le moment », diffusée sur la radio BBC, n’y croit toujours pas, selon Afrique sur 7. « Jusqu’à présent, je ne réalise pas encore le départ de DJ Arafat. Je me dis que je suis encore dans un rêve ou peut-être que c’est un buzz. Peut-être qu’un matin, on sera là et il sortira », a confié Mix Premier.

« Mais au-delà de ça, c’est quelque chose qui est difficile à avaler. On n’a pas encore fini de le pleurer, on pense à lui. Il nous manque énormément. C’est une très grosse perte pour le coupé-décalé. Je garde de très beaux souvenirs de lui : homme battant, un homme qui est parti de rien pour devenir quelqu’un. C’est une icône. À chaque fois qu’on aura l’occasion de le célébrer, on le fera avec plaisir », a poursuivi Emile Joël Sofonnou.

Revenant sur certains traits de caractère de Ange Didier Houon, Mix Premier révèle que « c’était quelqu’un de très respectueux et très calme, mais qui avait des principes. Il ne voulait pas qu’on lui marche là-dessus. Quand il sentait qu’il n’y avait pas le respect, il devenait une autre personne ».

Décédé le 12 août 2019; DJ Arafat a té enterré le 31 du même mois, après avoir bénéficié d’obsèques dignes de son rang, entièrement financé par le Président de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara. Après une veillée musicale le 30 août, Ange Didier Houon a été enterré le lendemain au cimetière de Williamsville.