Miss Beauty Africa : Alexandrine Hantz remet sa couronne en jeu

Elue Miss Beauty Africa l’an passé, Alexandrine Hantz remet sa couronne en jeu le 11 octobre à Lomé. Vingt jeunes femmes rêvent de succéder à la Togolaise et d’enfiler, pour un an, le costume d’ambassadrice du continent pour incarner « la beauté de l’Afrique, facteur de paix et de développement ».

Elles sont au nombre de vingt, âgées de 18 à 28 ans, venues des quatre coins du continent*. Et toutes n’ont qu’un rêve : succéder à Alexandrine Hantz et être sacrées Miss Beauty Africa 2014 le 11 octobre prochain. L’an dernier, la Togolaise remportait la première édition du prestigieux concours panafricain.

Depuis, elle a pleinement joué son rôle « d’ambassadrice de la beauté africaine » au service de « la paix et du développement » sur le continent, participant à plusieurs évènements internationaux de mode, de beauté et de sensibilisation sur le thème de « la paix et du développement en Afrique« , explique Frédérick Mawupenkor Tsatsu, président du comité d’organisation de Miss Beauty 2014. Via les réseaux sociaux, Alexandrine Hantz a pris son rôle très au sérieux, n’hésitant pas à faire part de ses indignations.

« L’Afrique, un oasis de paix« 

Plus que la compétition en soit, Miss Beauty Africa offre « surtout un cadre pour exposer les diverses cultures africaines et démontrer que l’Afrique est un oasis de paix, de tourisme et d’investissement« , poursuit l’organisateur, interrogé par Afree Press.

Avant de rejoindre Lomé au pays de la lauréate 2013, où elles seront rassemblées à partir du 6 octobre pour une « mise au vert », les vingt prétendantes ont chacune fait l’objet d’une sélection dans leur pays respectif. Avec un même objectif : ramener la couronne à la maison, lors de l’élection qui aura lieu le 11 octobre prochain.

* Les vingt pays représentés sont : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Centrafrique, Côte d’Ivoire, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée Bissau, Guinée, Guinée équatoriale, Mali, Niger, Tchad, Zambie, Kenya, Nigéria, Sénégal, Ile Maurice et Togo.