Miss Algérie 2019, Khadija Benhamou au cœur d’une nouvelle polémique


Lecture 1 min.
Khadija Benhamou,Miss Algérie 2019
Khadija Benhamou,Miss Algérie 2019

Miss Algérie fait de nouveau parler d’elle. Khadija Benhamou, désignée comme la plus belle femme d’Algérie pour le compte de l’année 2019 a effectué une sortie qui a suscité une vague d’indignation. Qu’en est-il concrètement ?

Miss Algérie est encore une fois au centre des débats. Khadija Benhamou, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, a déclenché une colère noire des populations, suite à des propos qu’elle a tenus sur la polygamie. Alors qu’elle était invitée lors d’une émission télévisée, Khadija Benhamou avait révélé son approbation  pour la polygamie. « Dieu permet à l’homme d’épouser quatre femmes. Si mon futur mari désire épouser d’autres femmes, je n’aurais aucun problème à cela », a clairement signifié Miss Algérie.

Cette réponse de Khadija Benhamou, même si elle a été suivie par les applaudissements des spectateurs présents sur le plateau, a par la suite soulevé une vague d’indignation et de controverse a été provoquée ce qui est considéré comme la majorité des Algériennes et des Algériens, comme un « dérapage » de Miss Algérie 2019

Elue Miss Algérie le 4 janvier 2019, Khadija Benhamou avait aussitôt fait l’objet de critiques et d’insultes à caractère raciste. La couleur de sa peau était au centre des critiques. Cette vague de critique à son encontre avait vite été étouffée par les défenseurs des droits de l’Homme qui s’étaient érigés en bouclier. Avec ce dérapage, Miss Algérie risque ne pas se retrouver avec beaucoup d’ « avocats » pour assurer sa défense.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter