Mise en quarantaine de tous les soldats américains rentrés de mission contre Ebola

Le Pentagone a décidé de placer tous les soldats américains en quarantaine, pendant 21 jours, dès leur retour de mission en Afrique de l’Ouest, où ils participent à la lutte contre l’épidémie d’Ebola.

Le Pentagone durcit ses mesures de précautions contre Ebola. Le secrétaire américain à la Défense, Chuck Hagel, a décidé, ce mercredi, de placer tous les soldats américains en quarantaine, pendant 21 jours dès leur retour de mission en Afrique de l’Ouest, où ils participent à la lutte contre l’épidémie d’Ebola.

« La mesure ne concernait jusqu’à présent que l’armée de Terre, mais elle s’applique dorénavant à tous les soldats (américains) qui contribuent à la lutte contre Ebola », a indiqué le contre-amiral John Kirby, porte-parole du Pentagone, dans un communiqué. Washington a décidé de déployer 300 soldats américains en Afrique de l’Ouest pour lutter contre l’épidémie d’Ebola qui fait des ravages dans la région.

A ce jour, elle a fait près de 5 000 morts principalement en Sierra Leone, au Liberia et en Guinée, pays les plus touchés. L’épidémie qui existe depuis 40 ans s’est déclarée en janvier 2014 en Guinée Conakry. Paris a décidé, mardi, de débloquer 20 millions d’euros pour participer à la lutte contre Ebola.