Mis KO par Arkadiusz Wrzosek, Badr Hari la fin ?


Lecture 2 min.
Badr Hari
Badr Hari mis KO par Arkadiusz Wrzosek

Le champion marocain de kick-boxing, Badr Hari, n’aura pas fait le poids devant son adversaire de ce samedi soir, le Polonais Arkadiusz Wrzosek, qui l’a battu par un cinglant KO, lors du 78ᵉ Glory qui s’est déroulé à Rotterdam, aux Pays-Bas.

Il avait pourtant bien démarré son combat de ce soir au point de donner de l’espoir à ses compatriotes qui espéraient le voir sortir la tête de l’eau, après son revers, par KO, en décembre dernier, alors qu’il se faisait assommer par le Roumain Benjamin Adegbuyi. Ce samedi, Badr Hari était très attendu face au Polonais Arkadiusz Wrzosek. Surtout que le kick-boxeur avait donné des lueurs d’espoir à ses fans.

Avant le combat, parlant de son adversaire Arkadiusz Wrzosek, le Marocain avait indiqué : « Il est très grand, il kick très facilement. Ses poings sont très bons. Je pense que c’est un grand talent. Il m’affronte donc c’est la chance de sa vie. Je vais être dans la forme de ma vie, ça va être un combat très difficile pour lui », avait avancé Badr Hari, qui promettait « être la meilleure version de moi-même ». Des propos qui avaient fini de rassurer ses fans.

« Mes fans me manquent. C’est électrique. Je veux que mes fans disent aux autres personnes : ‘’je t’avais dit que tu avais tort’’. Ils vont se le dire, je n’ai pas besoin de les prévenir… J’ai beaucoup à faire, mais j’ai énormément travaillé », avait tenté de rassurer le champion marocain, qui était resté six ans sans la moindre victoire. Et une autre chance de rebondir lui était donnée ce samedi soir face au Polonais.

Lors du 78ᵉ Glory qui s’est déroulé à Rotterdam, aux Pays-Bas, ce samedi soir, Badr Hari avait pourtant dominé le premier round, mais a manqué d’attention au début du 2ᵉ round permettant au Polonais d’exploiter cette ouverture pour le mette KO, sur un violent coup de pied. C’était la fin de Badr Hari. Du moins pour ce combat, puisque le champion marocain ne se relèvera plus.

A 36 ans, Badr Hari, qui est resté six ans sans la moindre victoire avec une quatrième défaite d’affilée, est pressenti prendre sa retraite et penser à sa reconversion. D’autant que même l’appui de l’organisation Glory, qui avait balisé le terrain pour lui permettre de rebondir et revenir au meilleur de sa forme, n’a pas donné les résultats escomptés. Puis que c’est sur une note de KO que le combat s’est achevé, brisant le rêve des Marocains de voir leur compatriote sortir la tête de l’eau.

A lire : Badr Hari joue son avenir face à Arkadiusz Wrzosek, ce soir

Avatar photo
Je suis passionné de l’actualité autour des pays d’Afrique du Nord ainsi que leurs relations avec des États de l’Union Européenne.
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter