Miruts Yifter veut revenir chez lui

L’athlète éthiopien sacré double champion du monde des 5000 et 10000 mètres en 1980 a annoncé qu’il voulait revenir en Ethiopie. Cela faisait cinq ans qu’il résidait au Canada. Les Ethiopiens exultent.

L’athlète éthiopien Miruts Yifter réside au Canada depuis près de cinq ans. Mais à la surprise générale il vient d’annoncer qu’il voulait retourner s’installer sur sa terre natale. Aujourd’hui âgé de 55 ans, il avoue avoir quitté l’Ethiopie après avoir été maltraité par les autorités sportives de son pays. Mais tout cela n’est plus qu’un mauvais souvenir et les Ethiopiens sont ravis que leur héros national se décide enfin à les rejoindre.

Yifter le shifter

Sacré double champion olympique des 5.000 et 10.000 mètres à Moscou en 1980, les talents du coureur de fond Miruts Yifter furent remarqués très vite. La légende veut même qu’il ait vu un jour les coureurs de l’Air Force s’entraîner dans la rue et demandé à leur capitaine de courir avec eux. Accepté, il arriva en troisième position au terme de la course. Etonné mais satisfait de ses résultats, il finit par demander à s’entraîner avec l’équipe nationale. Impressionné par la jeunesse et la détermination de Miruts Yifter, l’entraîneur accepte. Une longue et brillante carrière débute.

Celui qui fut aussi médaille de bronze aux Jeux Olympiques de 1972, était surnommé tout le temps de sa carrière internationale Yifter the shifter, ce qui signifie Yifter le changement de vitesses. Ce surnom lui est venu du fait de ses nombreux changements de vitesses lors de ses courses. Le souvenir de ses accélérations à 200 mètres du but reste encore très vif dans toutes les mémoires de sportifs. Sur 252 courses il en a remporté 221 ! Forçant ainsi le respect de toute une nation, rien d’étonnant que l’idée de son retour réjouisse les foules.