Milla à l’Onusida

L’Onusida a décidé de nommer Roger Milla, l’ancien joueur de football camerounais, ambassadeur international contre le sida. A 49 ans, le brillant attaquant joue pour un combat vital.

Roger Milla, l’ancien joueur de football camerounais, reprend du service mais dans un emploi et un club un peu particuliers. Il vient d’être choisi par l’Onusida, le programme commun des Nations Unies sur le sida, pour en être l’un des dignes ambassadeurs. Le jeudi 29 novembre, il montera sur le podium pour sa nomination officielle. A 49 ans, l’ancien footballeur, qui a laissé l’image d’un sportif exceptionnel, se lance donc dans un combat contre le sida, épidémie qui décime l’Afrique à petit feu.

Star éternelle

Mais Roger Milla n’en est pas à son premier poste prestigieux. Le gouvernement camerounais l’avait déjà choisi pour être ambassadeur itinérant à la présidence de la République. Pas étonnant que cette ancienne star du ballon rond soit très demandée, compte tenu de sa notoriété et de son parcours. En 1976, soit un an avant qu’il ne décide d’évoluer en France, il est sacré joueur africain de l’année. En 1984, il remporte la Coupe d’Afrique des Nations avec le Cameroun et remet ça quatre ans plus tard. Gagner devient une habitude.

Mais c’est surtout lors des trois coupes du monde auxquelles Roger Milla a participé, qu’il s’est illustré. Les championnats de 82 et 94 laissent encore de vibrants souvenirs. Mais c’est sa prestation légendaire au Mondial italien de 90 qui le confirme comme élément essentiel des Lions indomptables. Le Cameroun est alors la première équipe africaine à atteindre des quarts de finale de la coupe du monde. Brillant attaquant, il n’y a pas de doute que Roger Milla se révélera également excellent ambassadeur contre le sida.