Meurtre à Alger : il tue son collègue qui a insulté l’Algérie sous Bouteflika

Lui reprochant d’avoir insulté l’Algérie dirigée par le Président Abdelziz Bouteflika, un ouvrier a frappé à mort son collègue de travail, à Alger.

Drame en Algérie où un ouvrier, âgé de 29 ans, originaire de la wilaya de Chlef, à 200 km au sud-ouest d’Alger, a mis fin aux jours de son collègue de travail. L’information a été rapportée par le journal ObsevAlgerie, qui précise que le meurtrier reprochait à la victime d’avoir insulté l’Algérie devant des travailleurs étrangers.

Les faits remontent au mois de novembre 2017. Lorsque, autour d’une discussion agitée, les deux ouvriers algériens débattaient de la situation de l’Algérie sous le magistère de Bouteflika, en présence de travailleurs palestiniens et africains. Voyant son collègue critiquer la situation politique et les conditions de vie en Algérie, l’homme a saisi un objet en métal et asséné deux coups mortels sur la tête de la victime.

Lors du procès, l’accusé a avoué les faits qui lui sont reprochés faisant savoir qu’il a agi par amour pour l’Algérie. Toujours selon le site, le mis en cause a été condamné à 18 ans de prison ferme par le tribunal criminel de Dar El Beida.