Merkel chez Mohammed VI du Maroc : Guterres évoque une migration réglementée

Le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres

Alors que la chancelière allemande Angela Merkel devrait être reçue par le roi Mohammed VI en début de semaine prochaine à Rabat, le Secrétaire général de Nations-Unes, Antonio Gueterres fait fuiter des détails de l’audience.

Selon Le360 qui cite des sources concordantes, en visite au Maroc pour le Pacte mondial sur les migrations à Marrakech les 10 et 11 décembre,  la chancelière allemande Angela Merkel devrait être reçue par le roi Mohammed VI en début de semaine prochaine à Rabat. Merkel doit participer à la conférence internationale qui devra adopter le Pacte mondial sur les migrations.

Occasion pour Antonio Guterres de saluer « l’invitation du roi Mohammed VI et l’engagement du royaume du Maroc pour la décision d’accueillir cette importante conférence (…). « La Conférence de Marrakech signale le moment à partir duquel tous ceux concernés s’engagent à travailler ensemble sur toutes les questions de migration (…). Marrakech va donc ouvrir la voie à la mise en œuvre du Pacte mondial ».

« La mobilité humaine a toujours fait partie de l’Histoire mais avec ce Pacte, nous aurons un cadre de coopération pour mieux gérer les migrations aux niveaux local, national, régional et mondial. (…). L’adoption du Pacte à Marrakech est l’aboutissement de plus de 18 mois de consultations et de négociations intensives. C’est, selon moi, une discussion indispensable pour la communauté internationale », relève Guterres.

Guterres, qui souligne que « les Nations-Unies continueront à soutenir le Maroc dans ses efforts, et à trouver des synergies avec tous les partenaires nationaux et internationaux qui coopèrent avec le pays pour répondre aux migrations tout en respectant les priorités nationales », insiste que la migration offre d’immenses possibilités et avantages pour tous ceux concernés – que ce soit les migrants eux-mêmes, les communautés d’accueil ou les communautés d’origine. Mais elle peut aussi présenter des défis importants si elle est mal réglementée ».

Une ébauche du contenu de l’entretien entre Mohammed VI et son hôte, Angela Merkel, ainsi dévoilée. D’autant que l’on sait qu’il y a de très nombreux Marocains vivant en Allemagne. Parmi eux, beaucoup en situation irrégulière.