Méditerranée: un afflux de 500 000 migrants en Europe, alerte l’ONU

En 2015, ils pourraient être près de 500 000 à tenter la traversée de la Méditerranée en provenance d’Afrique vers l’Europe, autour de 10 000 personnes pourraient périr, si rien n’est fait. Ce constat alarmiste a été fait, ce jeudi, par l’Organisation maritime internationale (OMI) des Nations Unies.

L’Organisation maritime internationale (OMI) prévoit que près de 500 000 migrants pourraient tenter la traversée d’Afrique vers l’Europe, en 2015. Plusieurs milliers de personnes pourraient périr, cette année, en méditerranée si rien n’est fait. Cette annonce a été faite par le directeur de l’OMI, Koji Sekimizu, ce jeudi 23 avril 2015, à l’occasion d’une conférence maritime à Singapour, selon Le Figaro.

L’organisation onusienne a appelé à une mobilisation de la communauté internationale pour lutter contre les passeurs qui entraînent les migrants en mer dans des conditions extrêmement dangereuses. Le week-end dernier, ils sont environ 800 à s’être noyés au large des côtes libyennes.

Une intervention armée en Libye ?

Depuis le début de l’année, ils sont déjà autour de 1 750 à avoir péri en mer, soit 30 fois plus qu’à la même période, en 2014, selon l’Organisation internationale pour les Migrations (OIM). L’année dernière, plus de 170 000 migrants ont traversé la Méditerranée, ils sont 3 000 à avoir trouvé la mort, a indiqué encore Koji Sekimizu.

Les pays européens se réunissent, ce jeudi, pour décider de la possibilité d’une intervention militaire en Libye contre les passeurs qui organisent les voyages macabres.

Jeudi matin, 220 migrants ont débarqué dans le port de Catane en Sicile, au sud de l’Italie. Selon le ministère italien de l’Intérieur, ils pourraient être 5 000 par semaine débarquer en Italie jusqu’en septembre.