Mbour, Évasion spectaculaire du meurtrier de la Franco-Sénégalaise


Lecture 2 min.
Prison
Un homme en prison (illustration)

L’un des meurtriers de la Franco-Sénégalaise Anne-Marie Rosalie Ngom s’est évadé de prison, dans la nuit de mercredi à jeudi. L’homme, dont le nom n’a pas été divulgué, est activement recherché. Impossible de préciser s’il s’agit du fils du journaliste qui était présumé co-auteur du meurtre qui avait ému tout un pays.

Chasse à l’homme dans la région de Thiès où les autorités pénitentiaires tentent de mettre la main sur le fugitif. Aidées dans cette mission par leurs collègues de la police et de la gendarmerie, elles veulent mettre la main sur l’un des présumés meurtriers de la Franco-Sénégalaise. Anne-Marie Rosalie Ngom avait été retrouvée morte, dans la commune de Somone. Trouvée chez elle, au quartier « Les Aigrettes », elle avait été violentée avant d’être tuée.

Un présumé meurtrier de la Franco-Sénégalaise s’évade de prison

La sexagénaire avait, en effet, été retrouvée ligotée et bâillonnée, dans la matinée du 5 janvier dernier. Un meurtre commis en l’absence du préposé à la sécurité, qui n’est de service que pendant la nuit. Les malfrats auraient commis leur crime vers 14 heures, laissant le quartier et le pays dans l’émoi et la consternation. Béa, comme l’appelaient affectueusement les riverains, habitait dans ce quartier depuis 7 ans. Après le drame, deux jeunes, considérés comme les présumés meurtriers, ont été interpellés par la gendarmerie de Saly.

Les nommés Moussa Diop et Mamadou Moustapha Diop avaient été incarcérés dans la maison d’arrêt et de correction de Mbour. L’un d’eux a été identifié comme étant le fils d’un célèbre journaliste. Et justement, c’est l’un de ces présumés meurtriers qui s’est évadé, à l’aube de ce jeudi 26 janvier 2023. Les autorités judiciaires et policières sont activement à sa recherche. Au pays de la Téranga, les questions fusent de partout. Difficile de comprendre qu’un présumé meurtrier puisse avoir la possibilité de s’évader d’une prison. Tout juste trois semaines après les faits.

Lire : Franco-Sénégalaise tuée : meurtres inquiétants sur la Petite Côte touristique

Avatar photo
Journaliste pluridisciplinaire, je suis passionné de l’information en lien avec l’Afrique. D’où mon attachement à Afrik.com, premier site panafricain d’information en ligne
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter