Mauritius Telecom est menacé par la téléphonie mobile

Mauritius Telecom (MT) et l’agence de régulation des télécommunications s’inquiètent de la prolifération d’opérateurs téléphoniques via Internet non autorisés. Ceux ci utilisent en effet le réseau filaire traditionnel de MT.

La téléphonie via Internet menace Mauritius Telecom et attire l’attention de l’autorité de régulation des télécommunications (Mauritius Telecommunications Authority ou MTA). Les promoteurs de cette nouvelle forme de téléphonie opèrent à Maurice, selon les deux organes, en dehors de toute autorisation. La MTA et Mauritius Telecom accusent ces derniers d’offrir leurs services en utilisant les lignes filaires du réseau de l’opérateur national. C’est ce que rapporte le site Liaison francophone du ministère français de la Coopération.

La téléphonie via Internet est un moyen pour le consommateur de payer ses communications, surtout internationales, moins cher que celles effectuées par le biais du réseau filaire traditionnel. La mode ne fait pas que des émules à Maurice des émules. Dans des pays africains, comme le Togo, la chose est aussi possible. Ceci étant, les moyens technologiques disponibles ne permettent pas toujours d’échanger des sons de bonne qualité.

Un appel d’un simple clic

Cette nouvelle façon de téléphoner a été introduite à Maurice depuis 1996. Un opérateur international comme Net 2 Phone, auteur du logiciel du même nom, est présent à Maurice. Ce logiciel permet de téléphoner via Internet. Les logiciels ou boîtiers d’appel sont à télécharger sur le site de l’opérateur. Dès lors, il suffit de composer le numéro voulu grâce à un clavier disponible sur l’écran.

La révolution est en marche et sera quelque peu difficile à freiner. Cette nouvelle modalité remet en cause les monopoles des opérateurs téléphoniques nationaux. Monopole qui vole en éclats dans la plupart des pays : celui de Mauritius Telecom qui devrait prendre fin en 2003. On comprend mieux la réticence de MT face à cette nouvelle forme de concurrence.

Toute l’équipe d’afrik souhaite de joyeuses fêtes à tous les internautes d’Afrique et d’ailleurs !