Mauritanie : l’ancien Président Mohamed Ould Abdel Aziz rompt le silence…

Mohamed Ould Abdel Aziz

Mohamed Ould Abdel Aziz, ancien Président de la République de Mauritanie, aujourd’hui en bisbilles avec le nouveau pouvoir, projette de rompre le silence, à travers une conférence de presse, demain jeudi.

Si Mohamed Ould Abdel Aziz, ancien président de la République Islamique de Mauritanie, parvient à décrocher une autorisation préfectorale, il projette de rompre son mutisme à l’occasion d’une conférence de presse prévue ce jeudi 19 décembre 2019. De ce point de vue, ce sera sa première rencontre avec la presse depuis son départ du pouvoir, à la suite de la victoire de son successeur Mohamed Ould Ghazouani. En effet, cette alternance a causé de profonds remous au sein de l’Union pour la République, sa propre formation politique, qui a permis à l’actuel locataire de la présidence d’accéder au pouvoir suprême.

Depuis lors, un différend profond oppose les deux hommes. Et c’est ainsi que l’ancien Président avait même boycotté les festivités marquant l’accession du pays à la souveraineté internationale. Selon les médias mauritaniens, la conférence de presse sera retransmise par la chaîne privée Chinguetti TV. Cette volonté de Mohamed Ould Abdel Aziz de rompre le silence intervient à une dizaine de jours de la tenue du congrès de l’UPR, parti qu’il a créé en 2009, et qui fait l’objet de « la discorde entre lui et son ami de 40 ans, et qui semble l’avoir aujourd’hui complètement lâché ».

« Continuer à entretenir le silence donne l’impression d’avoir perdu la partie et donc d’avoir abdiqué face à son successeur, ce que le tombeur d’Ould Taya et d’Ould Cheikh Abdallahi ne peut accepter, lui qui a proclamé devant les Mauritaniens qu’il n’est pas né pour perdre », note le site Cridem. Selon les observateurs, la sortie serait un bon moment pour l’ancien Président d’apporter des réponses au chapelet d’accusations portées contre lui.