Maurice : une ONG dénonce la promotion des substituts au lait maternel

Une ONG dénonce les multinationales qui vendent du lait pour bébé de façon “vicieuse”. Elle tire une nouvelle fois la sonnette d’alarme à l’occasion de la semaine mondiale de l’allaitement maternel, qui se déroule du 1er au 7 août.

Une ONG mauricienne, Action des îles Maurice pour la promotion de l’allaitement et la nutrition infantile (MAPBIN), dénonce le “marketing agressif” des multinationales commercialisant du lait pour bébés, estimant que ces importateurs de lait “abusent de l’absence d’un cadre légal dans l’île” pour promouvoir les substituts à l’allaitement maternel.

L’ONG dénonce également d’autres pratiques commerciales “vicieuses” de ces multinationales telles que : la vente de lait aux hôpitaux à des prix dérisoires, l’attribution complaisante des appels d’offres, les visites d’agents commerciaux dans les centres de santé, le patronage de séminaires et autres rencontres pour les professionnels de la santé, la publicité dans les pharmacies, etc.

Selon Mosadeq Sahebdin, coordonnateur de MAPBIN, ces pratiques commerciales sont en violation du code international de l’OMS/UNICEF relatif à la promotion de l’allaitement maternel, et dont Maurice est signataire.

“Nous accueillons favorablement la proposition du gouvernement en faveur d’une loi régissant la promotion de l’allaitement maternel et la commercialisation des substituts. Nous accordons tout notre soutien à cette initiative, qui, nous l’espérons, se concrétisera dans les mois à venir”, a-t-il déclaré.

Il a indiqué que dans le cadre de la commémoration de la semaine mondiale de l’allaitement maternel (1er au 7 août), une initiative de l’Alliance mondiale pour l’allaitement maternel (WABA), appuyée par UNICEF et l’OMS, la MAPBIN rendra public les résultats d’un exercice de surveillance du code international de l’OMS/UNICEF effectué durant les huit derniers mois à Maurice.

“Nous poursuivrons également notre campagne d’information et de sensibilisation des femmes enceintes et des jeunes mamans dans les médias”, a ajouté M. Sahebdin.

Parlant de la semaine mondiale de l’allaitement maternel, il a indiqué que le thème de cette année est centré sur l’initiation à l’allaitement au sein dans la première heure qui suit l’accouchement.

Le but de cette semaine mondiale, a-t-il expliqué, est de sensibiliser les populations sur la supériorité de l’allaitement maternel sur toute autre forme d’alimentation des bébés.

Photo : Unicef