Maurice, l’île net

Le rapport annuel du National Computer Board indique que 83% des entreprises mauriciennes (secteurs public et privé confondus) sont informatisées. Le chiffre des sociétés connectées est un peu plus bas même si Internet progresse sur l’Ile.

Le questionnaire du National Computer Board (NCB) a été distribué en août 2001 à trois cents entreprises mauriciennes, du secteur public et privé, possédant au moins dix employés. Aujourd’hui, les réponses ont été collectées, permettant de donner les grandes lignes du niveau d’informatisation de l’Ile, celui des infrastructures en matière de nouvelles technologies de l’information et de la communication et le développement du e-commerce.

Résultat : 83,3% des entreprises sondées possèdent au moins un ordinateur. C’est le secteur financier (banques et assurances) qui est le plus informatisé, avec un taux de 100%. Viennent ensuite le secteur judiciaire et immobilier (95,4%), les secteur de l’éducation et de la formation (95%), celui des transports et communications (92,3%), le secteur manufacturier textile (91,2%), non-textile (80,6%), l’administration publique (73%) et enfin, l’agriculture (50%).

e-commerce timide

24,3% des sociétés interrogées ont entre un et trois PC et 20% en ont plus de vingt. 90% des établissements informatisés ont un accès à Internet ; pour l’ensemble des sociétés, ce chiffre passe à 75%. C’est le secteur des transports et communications qui est à la pointe du Net, suivi par celui des services financiers. Le NCB note que le taux d’utilisation du web est élevé dans les secteurs où il existe une forte compétition, ce qui rend l’information très importante.

Une minorité utilise l’Internet pour fournir l’information. 21,3% seulement des entreprises possèdent un site web, dont elles ont sous-traité l’hébergement pour la plupart (72,9%). Le commerce électronique est encore timide à Maurice même si une grande partie des institutions utilise Internet pour la publicité et le marketing. 25,8% des sondés consultent les bases de données de fournisseurs sur le Net, 8% paient pour des produits et des services on line et 3,6% vendent des produits et services sur le web.

Un encouragement : 28% des sociétés qui n’ont pas encore d’accès à Internet comptent se connecter d’ici à deux ans.