Maurice à l’école de Linux

Le premier centre de formation Linux en Afrique ouvre ses portes début avril à Maurice. L’initiative est le fruit d’un partenariat indo-mauricien. Akil Pirbhai, Directeur Général du groupe Pascal Computer Services souhaite investir un marché prometteur. Interview.

L’Ile Maurice accueille en avril le premier centre de formation Linux africain. Linux est un système d’exploitation en open sources (gratuit) concurrent direct de Windows et Mac. Nous avons interrogé Monsieur Akil Pirbhai, Directeur Général de Pascal Computer Services qui s’occupe du projet en collaboration avec la société indienne Linux Learning Centre.

Afrik : Pourquoi créer un centre de formation Linux à Maurice ?

Akil Pirbhai: Les systèmes d’exploitations représentent un marché important. Les Mauriciens utilisent énormément l’informatique et ont souvent recours à Windows. Nous avons donc décidé de créer un partenariat avec l’Inde pour former les gens à l’utilisation de Linux, qui est une alternative intéressante.

Afrik : Pourquoi Linux Learning Centre, votre partenaire indien a-t-il choisi de s’installer à Maurice ?

Akil Pirbhai : D’abord pour des raisons de proximité. Nous sommes l’interface entre l’Inde et l’Afrique. Il nous a semblé plus judicieux de nous associer avec eux du fait de leur position géostratégique. Ensuite pour des raisons financières grâce à un système fiscal avantageux qui encourage les entreprises à s’implanter à l’Ile Maurice. Enfin vous n’êtes pas sans ignorer que l’Inde est très actif dans le domaine de l’informatique et fait parti de l’élite mondiale dans ce domaine.

Afrik : Existe-t-il d’autres centres de formation Linux en Afrique ?

Akil Pirbhai : Nous sommes les premiers à le faire en dehors de l’Inde. Ce centre permettra d’accueillir des Mauriciens mais aussi des personnes de l’Afrique continentale. Ce positionnement permettra aux Mauriciens mais aussi aux Africains de se former à proximité plutôt que de rendre en Inde ou dans d’autres pays.

Afrik : Pourquoi avoir choisi de vous diversifier de votre activité principale qui est la vente de matériel informatique ?

Akil Pirbhai : Nous souhaitions ajouter un autre service dans nos compétences. Comme je l’ai dit, les Mauriciens sont de grands utilisateurs d’informatique. Suite à ce constat, nous avons souhaité rajouter un service qui puisse faire face à la main-mise qu’à Windows sur le système d’exploitation. C’est un marché qui est encore très ouvert et nous voulons participer à son essor.

Afrik : Cette formation donne-t-elle droit à un diplôme ?

Akil Pirbhai : Nous avons des modules de formation qui s’étendent sur plusieurs jours. En fin de stage, les gens obtiendront un Certificat de Formation qui leur donnera un atout supplémentaire dans leur cursus.

Afrik : Qui sont vos clients ?

Akil Pirbhai : Nous travaillons principalement avec les ministères de Maurice mais aussi des pays de l’Afrique de l’Est.