Match contre le Bénin, les Sénégalais mettent la pression sur les Lions

Mané et les Lions
Sadio Mané et les Lions du Sénégal

L’équipe nationale du Sénégal de football affronte le Bénin, ce samedi après-midi, au stade Me Abdoulaye Wade de Diamniadio (35 km de Dakar). Avant le match comptant pour la première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations Côte d’Ivoire 2023, les Sénégalais mettent en garde les Lions de la Téranga.

Les Lions du Sénégal reçoivent les Écureuils du Bénin, ce jour, à 19 heures GMT. Partout dans ce pays d’Afrique de l’Ouest qui abrite ce match, les débats portent sur la confrontation dont les Sénégalais mesurent l’importance. «Il faut que les gens prennent conscience que c’est un match qualificatif que les joueurs vont livrer face à au Bénin. Ce n’est pas un match amical comme beaucoup le pensent. Il faut commencer par jouer les matchs et les gagner si l’on veut s’assurer une place lors de la prochaine CAN», souligne Mamadou Bâ, professeur, non sans rappeler que ce serait grave pour une équipe vainqueur de la dernière Coupe d’Afrique de manquer le rendez-vous suivant.

Safiétou Niang, commerçante, se dit confiante. Elle magnifie le travail d’Aliou Cissé, «qui continue de traquer les joueurs internationaux, dans les quatre coins du monde, pour les convaincre de rejoindre la Tanière des Lions. C’est une bonne chose et cela prouve que malgré le fait qu’il soit vainqueur de la dernière CAN, il ne dort pas sur ses lauriers. C’est ce qui me rassure. Je pense que nous avons jusque-là fait confiance au coach, on peut fermer les yeux et le laisser faire. Tout en lui rappelant que nous sommes champions d’Afrique, un nouveau statut dont nous répondons et qui fait du Sénégal l’équipe à battre. Donc la tâche est encore plus rude».

«Il faudra respecter le Bénin»

«Le Bénin est à la portée du Sénégal. Comme toutes les équipes d’ailleurs. Autrement, les Lions ne seraient pas champions d’Afrique. Mais attention ! Oui attention, car aujourd’hui, sur le continent du football, aucune prouesse ne dépasse le fait de battre les champions d’Afrique, surtout que lorsque c’est à domicile. Il faut donc comprendre que les Écureuils du Bénin viennent au Sénégal avec l’intention de remporter le match et infliger une humiliation aux Lions. A ce sujet, le message est bien clair. Et j’espère que les joueurs comme le staff sont conscients de cet état de fait. Le match peut ne pas être facile comme beaucoup le pensent».

«Je suis sous pression», lance d’emblée Coumba Cissé, commerçante, qui pense aux deux matchs qui se joueront au Sénégal. «Ce sont deux matchs à haut risque, car nous sommes les favoris. Et quand on te donne la position de favori, tu es la cible. Aujourd’hui, le Sénégal est le trophée que tout le monde veut remporter. Toutes les équipes cherchent à battre le Sénégal. Et il faut savoir qu’il n’y a plus de petite équipe. L’histoire de la dernière CAN au Cameroun l’a prouvé. On a vu par exemple le beau parcours réalisé par la Gambie. Donc, il faudra respecter le Bénin, et savoir que c’est jeu d’égal à égal. Toutes les équipes se valent».