Maroc, Visas : les Marocaines interdites d’accès en Jordanie ?

Polémique au Maroc où la Jordanie est accusée de refuser le visa d’entrée aux Marocaines non accompagnées d’un tuteur. Qu’en est-il concrètement ?

La Jordanie refuse-telle l’entrée sur son territoire aux Marocaines, sans la présence d’un « mahrem », un membre de sa famille de sexe masculin ? C’est en tout cas c’est l’information qui est distillée au Maroc, à la suite d’un refus de visa d’entrée en Jordanie à une Marocaine. Ce qui a déclenché une colère noire de Marocaines et Marocains qui ont crié au scandale. Suffisant pour que l’ambassadeur de Jordanie au Maroc effectue une sortie pour recentrer le débat qui prend des proportions inquiétantes.

Interpellé par la MAP, Hazim Al Khateb Attamimi rassure que les procédures adoptées pour l’octroi du visa d’entrée aux ressortissants marocains toutes catégories confondues n’ont subi aucune modification. Rappelant, selon Baldi, que l’octroi des visas d’entrée est régi par des dispositions réglementaires liées à la légalisation et à la protection du marché du travail en Jordanie, le diplomate insiste que cette démarche vise à « limiter ou restreindre l’entrée de certaines tranches d’âge, et ne pas les interdire ».

Pour être beaucoup plus précis, Hazim Al Khateb Attamimi  indique que la Jordanie n’interdit pas aux citoyennes marocaines d’entrer sur son territoire, précisant toutefois que celles-ci doivent se soumettre aux mesures réglementaires visant à préciser le lieu de travail ou à indiquer le motif de la visite. L’ambassadeur, toujours selon le site marocain, plaidant pour la suppression, de façon définitive, des conditions d’obtention du visa entre les deux pays frères, assure que les Marocains sont les « bienvenus dans leur second pays, la Jordanie ».